Qui sommes-nous ?

Un autre syndicalisme pour une autre Justice

Le Syndicat national des magistrats FO a fêté ses 25 ans en 2015. Depuis ses débuts, il se bat tous les jours pour une magistrature forte, respectée et responsable. Cet engagement passe par la défense des magistrats et de leur indépendance pour garantir à tous une justice républicaine, efficace et au service du droit.

Tel que nous le concevons, le syndicalisme doit aussi être tourné vers l’avenir. Dans une société en profonde mutation, exposée à de nombreuses menaces, il constitue une ressource essentielle pour réformer l’institution judiciaire et préparer son adaptation au monde de demain.

Tels sont nos engagements. Ils sont simples, clairs mais ambitieux. Ils ne pourront se réaliser qu’avec le soutien de tous ceux qui croient dans les mêmes valeurs que nous.

Béatrice Brugère est secrétaire générale du Syndicat National des Magistrats FO
Secrétaire général

UN SYNDICAT INDÉPENDANT POUR UNE JUSTICE IMPARTIALE

Seul syndicat de magistrats affilié à une confédération, FO-Magistrats tire son indépendance de son appartenance au mouvement syndical humaniste et pluraliste.

Il ne détermine pas son action en fonction des alternances politiques, mais des seuls intérêts de la justice et des magistrats.

Défenseur d'une justice dépolitisée, il est le seul qui n'ait jamais pris de position politique ou idéologique et qui s'interdise tout engagement partisan.

C’est ainsi que le syndicalisme judiciaire prouvera sa légitimité à ceux qui l'attaquent et voudraient le faire disparaitre.

L'un des principaux fondateurs de la Confédération Force ouvrière, Léon Jouhaud, a reçu le Prix Nobel de la Paix en 1951.

En savoir plus

UN SYNDICAT SOLIDAIRE POUR TOUS

Dans la tradition du syndicalisme dont il est porteur, FO-Magistrats se veut d'abord un syndicat au service des magistrats collectivement et individuellement.

Il a été pionnier sur la thématique de la souffrance au travail et sur les conditions de travail. Depuis 2007, il collabore avec le professeur Christophe DEJOURS et milite pour voir reconnaître l’origine professionnelle des pathologies en relation directe avec une activité professionnelle excessive (burn out, dépression...).

Il apporte ses conseils et son soutien actif à tout magistrat qui le sollicite pour se défendre et faire valoir ses droits.

En mars 2016, grâce au travail de la confédération FO, la demande de revalorisation du point d’indice de la fonction publique gelé depuis 6 ans a fini par être entendue.

En savoir plus

UN SYNDICAT DE PROGRÈS

Agir pour le progrès, c'est être aussi à la pointe des propositions pour une justice moderne, qui réponde aux besoins de son époque.

FO-Magistrats conçoit son action comme une force de réflexion en vue de faire évoluer l'institution judiciaire et son fonctionnement, et recentrer le magistrat sur son cœur de métier.

En savoir plus